Musique et cinéma, le 5 novembre 2022.

Musique et cinéma est le deuxième concert de l’année 2022. Dix pièces musicales pour dix films de légendes le tout accompagnées d’illustrations visuelles sur grand écran. Au Centre culturel d’Aix-les-Bains pour plus de 700 spectateurs !

OHA Concert du 5 novembre 22

Batman :

Super-héros des temps modernes,

La vie est belle :

Voici un héros ordinaire… de l’Italie des années 40, créé et joué par Roberto Benigni. Guido, jeune homme plein de gaieté, rêve d’ouvrir une librairie. Amoureux de Dora, institutrice promise à un dignitaire fasciste, il l’enlève le jour de ses fiançailles…
Quelques années plus tard, L’Italie est entrée en guerre. Guido est juif. En rentrant à la maison, Dora ne trouve ni son fils, ni son mari : ils ont été déportés.
Dora décide de monter dans le train qui les emmène en camp de concentration. Guido n’a qu’une obsession : sauver leur enfant Giosuè, mais aussi lui cacher la réalité…  Il lui raconte que les actions dans le camp sont un jeu, pour gagner un char d’assaut, un vrai . Pour le remporter, il faut accomplir des tâches parfois difficiles… et des missions pour atteindre les 1 000 points gagnants.
Quand il rentrera à la maison, le petit Giosuè pourra encore penser que « la vie est belle », « La Vita e Bella ».

Le bon, la brute et le truand :

En pleine guerre de Sécession, le Bon, la Brute et le Truand se croisent, se chassent, s’arnaquent. Sergio Leone mène ici le western vers la perfection .
3 chasseurs de prime, 3 mercenaires :
Le Truand, à la gueule épaisse, le Bon, faisant preuve d’un peu plus de considération pour ses semblables, croisent la route de la Brute, un tueur froid.
Les 3 hommes se mettent sur la piste du même butin, 200.000 dollars, enterrés dans la tombe d’un soldat inconnu.
Ils se retrouveront pour un grandiose face à face dans le cimetière où est caché le butin.
La musique d’Ennio Morricone , le jeu de Clint Eastwood,  marquent l’histoire du western avec humour, esprit, et suspens. A la trompette : Floris.

Charles Chaplin, florilège :

Charles Spencer Chaplin, dit Charlie Chaplin, nait en 1889 à Londres :
À 30 ans, il est l’une des personnalités les plus connues au monde.
Durant ses 65 années de carrière, il joue dans plus de 80 films !
Parmi ses premiers longs-métrages on citera :   Le Kid, La Ruée vers l’or et Le Cirque.
Il refuse de passer au cinéma sonore et continue de produire des films muets dans les années 30, comme Les Lumières de la ville et Les Temps modernes.
Ses œuvres deviennent ensuite plus politiques, avec notamment Le Dictateur.
Chaplin écrit, réalise et produit ses films, en plus d’y jouer et d’en composer la musique.
Lorsque seule la musique accompagne l’image, elle remplit tout son rôle d’illustration, de narration, de suggestion…
Voici quelques extraits musicaux de son œuvre.

The rock :

Excédé par l’injustice de son gouvernement, le Général Hummel se rend maître de l’île d’Alcatraz et menace de lancer un gaz mortel sur San Francisco. Deux hommes sont chargés de le contrer : un expert en armes chimiques, Stanley Goodspeed (Nicolas Cage) et John Mason (Sean Connery), l’unique prisonnier à s’être évadé d’Alcatraz… La bande originale est signée Hans Zimmer, immense compositeur de musiques de films, au style bien reconnaissable par son alliance de musiques traditionnelles et d’instrumentations modernes. On citera parmi ses dizaines de créations, les bandes originales de : Gladiateur, Le Roi lion, Mission impossible, Pirates des Caraïbes,
Batman begins et : The Rock.

Mission :

Au début du 18 ème siècle, le frère jésuite Gabriel s’aventure dans la forêt tropicale sud-américaine afin de convertir les Amérindiens. Il fonde une mission sur les terres des Indiens Guaranis. Il y rencontre Mendoza (Robert De Niro), aventurier mercenaire, ancien chasseur d’esclaves converti cherchant la rédemption… Ils vont se retrouver pour lutter contre la domination espagnole et portugaise. La Bande originale d’ Ennio Morricone est récompensée par l’Oscar de la meilleure musique de film. Vous reconnaitrez, le thème exposé par le hautbois, qui joue lui aussi un rôle important dans le film, celui d’ambassadeur.

Le Roi lion :

L’Afrique, une contrée nommée Terre des Lions.
Le roi et la reine présentent leur nouveau-né, au royaume : Simba. Destiné à succéder à son père, très respecté, c’est sans compter Scar, son oncle, qui convoite le trône. Alors que Scar va tendre un piège à Simba, c’est le roi, Mufasa, qui va perdre la vie en tentant de le sauver. Croyant que son père est mort par sa faute, rongé par le remords, Simba va quitter le village. Perdu et isolé des siens, le jeune lion va faire la connaissance de Timon et Pumbaa. Les années passent et Simba grandit dans la jungle avec ses amis, menant une vie insouciante, guidée par la philosophie Hakuna Matata (« sans aucun souci »). Mais parvenu à l’âge adulte, il devra trouver la force de revenir pour sauver son royaume. La musique signée Hans Zimmer et Elton John, offre une diversité de styles, d’émotions, de messages, aussi riche que la palette des couleurs d’Afrique.

76 trombones :

Comédie musicale américaine, The Music Man est créée en 57 à Broadway. C’est l’histoire d’un escroc, qui parcourt les petites villes des États-Unis pour vendre une «méthode de pensée» révolutionnaire,
qui permettrait de jouer de la musique sans apprendre !
Il persuade les élus de fonder une fanfare, d’acheter auprès de lui les instruments et les uniformes, et il disparaît avec le chèque. Mais à River City, il tombe amoureux de Mariane, jeune bibliothécaire et ne peut se résoudre à s’enfuir.
On le démasque, on s’apprête à le punir, mais Mariane plaide sa cause. Il a fait rêver toute la ville !
Est-ce que ce rêve ne vaut pas qu’on le pardonne et que chacun se mobilise pour créer cette fanfare ?
Musique signée Meredith Willson.

Out of Africa :

1913. Karen (Meryl Streep), jeune aristocrate danoise, rejoint le Kenya, à l’époque une colonie britannique.
Après une déception amoureuse, elle s’engage dans un mariage arrangé avec le Baron Blixen, alors que l’Europe entre dans la Première Guerre mondiale.
Sous le charme de l’Afrique, la jeune femme voue alors son existence à la culture de caféiers. Elle fait figure de pionnière dans ce domaine. C’est alors qu’elle se lie d’amitié avec Denys (Robert Redford), un aventurier dont elle tombe éperdument amoureuse. Malheureusement, il lui sera difficile de retenir cet homme épris de liberté.
En 86 , Out of Africa fut récompensé par de nombreux prix dont 7 Oscars et 3 Golden Globes dont celui de la meilleure Musique de film, signée John Barry. L’OHA est placé sous la direction de Michel Jung.

Bohemian rhapsody :

Farrokh Bulsara nait en 1946, à Zanzibar. Sa famille s’exile en Grande Bretagne : il a 17 ans.
Etudiant en art, il découvre un soir, dans une petite boîte de nuit, le groupe de rock Smile.
Après ce concert, le jeune Farrokh ose se présenter au guitariste et au batteur, qui sont justement dépités car leur chanteur vient d’annoncer son départ.
Ils ne prennent pas au sérieux ce jeune homme au look étrange, se moquent même de sa dentition… particulière. Mais Farrokh leur fait une démonstration de ses capacités qui les fait changer d’avis.
Le groupe se renomme Queen, Farrokh choisit comme nom de scène : Freddie Mercury.
Bohemian Rhapsody retrace le destin extraordinaire du groupe et de leur chanteur emblématique qui a défié les stéréotypes, brisé les conventions et révolutionné la musique.